Otourly's Blog

Géolocalisons Wikipédia

Posted in OSM, Wikimédia Commons, Wikipédia by otourly on novembre 20, 2011

Ça faisait un moment que je me disais que je devais faire un article. Je dois à présent rattraper un peu mon retard.

Giving the tree a hand to stay up !

Giving the tree a hand to stay up! auteur : Barrie Cann CC-BY-SA 2.0

En 2011, alors que les versions linguistiques principales fêtaient leur 10 ans (et donc bien plus que l’âge de raison), les utilisateurs de Wikipédia en français ont décidé d’améliorer la géolocalisation des articles. Ce qui est très important car c’est parfois difficile à contrôler.

En fait, ce que les francophones font, ça se fait déjà sur la Wikipédia en Allemand. Un outil permet de nous remonter les erreurs liés au modèle:coord (et dérivés) qui, il faut l’avouer, n’est pas simple à utiliser. Par conséquent sur La Wikipédia en Français on privilégie l’infobox. On inclue le modèle coord dans cette boîte et finalement ça ne laisse au contributeur lambda que deux champs à remplir. Il peut notamment utiliser Geolocator pour arriver à ses fins.

Ensuite entre OpenStreetMap, dont j’en ai déjà parlé dans mon article « Open Street Maps intégré aux articles de Wikipédia » (notez que j’avais fait une faute à l’époque puisque j’avais rajouté un « s » qui est de trop). C’est l’occasion pour moi de dépoussiérer cet article et de le compléter :

– En octobre 2011, le nombre d’articles géolocalisés sur la Wikipédia francophone a atteint la barre des 176 000.

– Un script est fonctionnel pour récupérer  les coordonnées des articles s’ils existent sur la Wikipédia en français mais n’ont pas de coordonnées alors que ils apparaissent sur une autre Wikipédia.

– Le déploiement de la carte OSM est lent mais j’ai noté que déjà au moins 15 Wikipédia l’avait effectué. (pour avoir aidé la Wikipédia en italien et celle en vénitien, c’est ni très compliqué ni très facile; pour la Wikipédia en italien, la nouveauté a été mentionnée sur le blog de Niccolò Caranti )

Mais je pense que l’utilisation des coordonnées GPS est presque dépassée. Certes Wikipédia continuera à donner les coordonnées GPS qui s’avèrent utiles, mais finalement il n’est pas simple de pointer avec la bonne précision sur le monument concerné.

En effet, doit-on placer les coordonnées à l’entrée d’un monument (et laquelle ?), à son barycentre, son centre de gravité, ou un point quelconque ? J’avais eu il y a quelques temps une discussion avec un utilisateur, justement à propos de mettre les coordonnées GPS dans les infoboxes. Le problème est que notamment pour les massifs montagneux loin d’être évident de placer une coordonnée pour indiquer là où le massif se trouve. Doit-on placer les coordonnées (et donc la montagne) dans la commune que je préfère où celle du voisin ? Dans la commune où on trouve la plus grande partie mais pas son sommet ? À l’inverse ce serait réducteur de placer des coordonnées GPS sur le sommet du massif.

Donc il faut se pencher d’avantage sur ce que fait la force du projet OpenStreetMap. C’est un projet libre et comme tout projet libre qui se respecte, on a accès facilement à l’envers du décor. Par conséquent, on pourra récupérer non pas les coordonnées GPS (qui suivant la manière dont on les récupère est plus ou moins précis) mais directement l’identifiant OSM. C’est d’ailleurs l’objectif de la patate que j’ai lancée sur Wikimédia Commons à travers un modèle qui n’est pour le moment qu’expérimental, et qui normalement devrait être remplacé à terme.

Par exemple prenons l’article sur le Lac Léman actuellement les coordonnées pointent sur la partie française du lac, lac qu’on ne voit même pas en entier…

Par contre en récupérant l’identifiant OSM du lac (le chargement peut être long), on a une vue centrée et à la manière dont c’est géré par OSM il sera possible de surligner les limites.

La récupération des identifiants OSM pourrait même être (semi- ?) automatique, puisque le projet OSM possède une clé pour définir qu’une zone ou un point donné a un article sur Wikipédia. Il y a d’ailleurs une page expliquant le projet de collaboration avec OSM sur le wiki de ce dernier.

Or, la Wikimedia Foundation, rappelons-le, a des serveurs OpenStreetMap qui récupèrent les changements sur les serveurs du projet OpenStreetMap à la minute. Donc ces serveurs doivent être synchronisés et doivent conserver les identifiants OSM. Par conséquent il sera possible de s’appuyer uniquement sur les serveurs de la Wikimedia Foundation et ainsi soulager ceux du projet OpenStreetMap.

Revenant des Journées du Logiciel Libre, je ne cache pas que ces deux projets, OSM et Wikipédia attirent du monde et que finalement, quand on parle de ces liens entre ces deux projets, les réactions sont très positives.

Publicités
Tagged with: ,

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Jean-Frédéric said, on novembre 20, 2011 at 10:18

    Ah oué j’avais complètement zappé de commenter sur ta patate sur Commons, mais j’en pense que du bien.

  2. Semaine 47 (2011) « Les échos d'en bas said, on novembre 25, 2011 at 1:41

    […] Géolocalisons Wikipédia [chez Otourly] , figurines Jimbo et autres considérations [chez Popo], Traduction d’articles et sources [chez […]

  3. Peter Potrowl said, on septembre 6, 2012 at 2:03

    La problématique que tu décris est très intéressante. Ça me paraît être une très bonne idée d’utiliser l’identifiant OSM. Il y faudrait peut-être uniformiser les modèles pointant vers d’autres projets extérieurs à la WMF, comme les notices d’autorité, par exemple…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :